Art et géométrie - La poésie de la symétrie

Le remplissage périodique d'un plan

Dès 1922, la répétition de motifs de formes humaines parfaitement emboîtées avait commencé à fasciner Escher. Il lui faudra cependant retourner une seconde fois en Espagne en 1936 pour étudier les mosaïques maures et délaisser, un an plus tard, la production d'estampes de paysages italiens, avant de s'attaquer à la création de tels motifs de remplissage. Son frère Beer, professeur de géologie, appuie ses recherches en ce domaine en lui faisant parvenir des articles sur la cristallographie. En 1958, Escher écrit un livre d'artiste qu'il intitule Le remplissage périodique d'un plan, publié par la Fondation De Roos d'Utrecht.