Enseignants Plans de cours

L'art autochtone contemporain au Canada


Dans une gravure sur bois comme Samson tuant le lion, chaque ligne est obtenue par un processus soustractif consistant à détacher des copeaux de bois, de manière à dessiner une image en relief. Ainsi, la qualité des lignes varie considérablement, selon l'habileté et les intentions du sculpteur sur bois. Ces lignes peuvent être arrondies, effilées, rectilignes, trapues, etc.

Les gravures au burin comme Saint Eustache présentent des lignes caractérisées par des extrémités effilées. Le graveur commence une ligne en appliquant une pression ferme sur le ciseau et pousse celui-ci vers l'avant, détachant des copeaux de métal. Pour arrêter la ligne, il relâche la pression exercée sur l'outil. Ce mouvement de « labourage » savamment dirigé entraîne un effilement des lignes qui finissent en pointe.

Dans une gravure sur bois, un épais contour noir démarque les formes les unes des autres. Soulignons les lignes horizontales prononcées se fondant dans l'épais contour noir qui délimite les nuages dans Samson tuant le lion. Ce contour noir prononcé qui délimite les formes est caractéristique des gravures sur bois et ne se retrouve pas toujours dans les gravures au burin.