Enseignants Plans de cours

Dessiner avec la lumiere

-500

    Ve siècle avant J.-C.
  • Le philosophe chinois Mo Ti découvre que la lumière crée une image inversée quand elle passe par un petit trou percé dans un écran.



-400

    IV e siècle avant J.-C.
  • Le philosophe grec Aristote découvre que des images du Soleil en partie éclipsé sont projetées au sol lorsque la lumière filtre à travers le feuillage d’un arbre.



1000

    Xe siècle après J.-C.
  • Le scientifique arabe Alhazen découvre qu’on peut produire une image du Soleil dans une chambre obscure en laissant passer de la lumière par un petit trou pratiqué dans une de ses parois.



1452-1519

  • L’artiste et scientifique italien Léonard de Vinci découvre que lorsque les rayons lumineux provenant d’objets éclairés passent par un petit trou dans une chambre obscure, une image de ces objets se forme sur un papier placé à quelque distance de l’ouverture. L’image produite est en couleurs, de taille réduite, et inversée.



1550

  • Le médecin et professeur de mathématiques italien Jérôme Cardan mentionne l’utilisation d’une lentille conjuguée à celle d’une camera obscura.



1558

  • Le scientifique italien Giovanni Battista della Porta publie Magia naturalis (La magie naturelle). Ce livre contribuera à faire largement connaître la chambre obscure.



1607

  • L’astronome allemand Johannes Kepler invente l’expression camera obscura.



1660

  • Les artistes utilisent couramment, comme outils à dessiner, des chambres noires portatives en forme de boîte ou de tente.

Athanasius Kircher
Large portable camera obscura (1646)
Austin (Texas),
Gernsheim Collection© Harry Ransom Humanities Research Center
The Univerty of Texas at Austin



1800

  • Thomas Wedgwood produit des épreuves solaires, mais il ne peut ni fixer ni rendre permanentes ces images.



1826

  • Joseph Nicéphore Niépce réussit à produire la toute première photographie. Il s'agit de la vue qu'offre la fenêtre de son atelier, fixée sur une plaque d'étain. Le temps de pose dure huit heures. Niépce a donné à ces images le nom d?« héliographies ».

Joseph Nicéphore
Niépce View from the Window at Le Gras 1826
Heliograph 20.3 x 25.4 cm
© Gernsheim Collection
Harry Ransom Humanities Research Center
The University of Texas at Austin



1833-1838

  • William Henry Fox Talbot produit des épreuves sur papier salé. Il nomme ces images des « dessins photogéniques ». Ses premières tentatives ne sont pas stables



1837

  • Louis Jacques Mandé Daguerre produit son premier daguerréotype.



1839

  • Le daguerréotype, premier procédé photographique commercial, devient accessible au public.
  • Talbot produit des dessins « photogéniques » de plus en plus stables et sensibles.
  • Sir John Herschel découvre le thiosulfate de sodium ou hyposulfite (« hypo »), un agent pour fixer les images. Il crée aussi les termes « photographie », « négatif », « positif » et « snapshot » (instantané).
  • Hippolyte Bayard crée des images positives directes sur papier.

William Henry Fox Talbot
Objets en verre (avant janvier 1844)
épreuve sur papier salé



1840

  • Talbot produit le premier négatif développé à l'aide d'agents chimiques. Il le nomme un « calotype ».
    Années 1840
  • Le « daguerréotype » et le « calotype », procédés très populaires jusqu'au milieu des années 1850, seront remplacés par le procédé au collodion humide.



1841

  • Talbot obtient un brevet pour son calotype.



1844-1846

  • Talbot publie les fascicules de The Pencil of Nature (Le crayon de la nature).

William Henry Fox Talbot
Échelle et porche, abbaye de Lacock(Avril 1844)
Épreuve sur papier salé



1846-1858

  • Hermann Carl Eduard Biewend produit beaucoup de beaux daguerréotypes, dont des portraits, des paysages et des vues architecturales.

Hermann Carl Eduard Biewend
Hermann et Mathilde (née Biewend) Koch avec leurs enfants (dont Robert Koch) et en compagnie d'Helene Biewend avec ses enfants, à Clausthal
1854
daguerréotype



1851

  • Frederick Scott Archer fait connaître le procédé au collodion humide au public.



1861

  • James Clerk Maxwell crée la première image en couleurs.

Louis Ducos du Hauron
Trichrome, early experiments (1869)
© Société française de Photographie, Paris



1868

  • Louis Ducos du Hauron propose plusieurs méthodes pour produire des photographies en couleurs.



1871

  • Richard Leach Maddox décrit l’utilisation d’une émulsion à la gélatine sur verre – le négatif sur « plaque sèche ».



1880

  • George Eastman commence à fabriquer des plaques sèches enduites de gélatine dans son usine. Les plaques sont en verre.



1882

  • Eastman invente le film de gélatine en rouleau.



1888

  • George Eastman lance le premier appareil Kodak, destiné aux amateurs. Il utilise le slogan : « Appuyez sur le bouton, nous ferons le reste. » L’appareil contient suffisamment de film en rouleau pour réaliser cent poses de 2 ½ po (6,4 cm) de diamètre.



1890-1920

  • Le pictorialisme domine la photographie.
  • La photographie au sténopé est populaire.



1900

  • Lancement du Brownie de Kodak, un petit appareil en forme de boîte.



1902

  • Alfred Stieglitz crée le groupe Photo-Secession afin de promouvoir la photographie comme moyen d’expression artistique.



1905

  • Stieglitz ouvre la galerie « 291 » à New York, pour y exposer l'œuvre du groupe Photo-Secession.


Alfred Stieglitz
View of the Little Galleries of the Photo-Secession (Camera Work, April 1906)
© Harry Ransom Humanities Research Center
The Univerty of Texas at Austin



1907

  • Les frères Lumière lancent la plaque autochrome, premier matériel commercialisé pour réaliser des photographies en couleurs.



1917

  • Le groupe Photo-Secession est dissout.



1920

  • La straight photography, ou photographie pure, remplace le pictorialisme.
Années 1920 Californie
  • Edward Weston commence à affirmer le style qui caractérise son art à la maturité.

Edward Weston
Arrangement de roc avec coquillage
1931
Imprimé avant Juillet 1969
Epreuve à la gélatine argentique



1921

  • Man Ray remet en vogue les photogrammes, qu¹il nomme « rayographies »

Man Ray
Rayographe (1922)
© Succession Man Ray / ARS (New-York) SODRAC (Montréal)



1930

  • Le premier flash apparaît sur le marché.



1931

  • Harold Edgerton fait œuvre de pionnier : il utilise le flash stroboscopique pour produire des photographies d’une action saisie image par image.



1932

  • Le Groupe f/64 est créé. Edward Weston est un des membres fondateurs.



1934

  • Le premier Salon canadien d'art photographique internationale a lieu; il est tenu au Musée des beaux-arts du Canada.



1935

  • Le film Kodachrome apparaît sur le marché. À toutes fins pratiques, il s’agit du premier film couleur.



1946

  • Yousuf Karsh publie son premier livre, Faces of Destiny (Les visages du destin).

Yousuf Karsh
Martin Luther King (1929-1968)
1962
épreuve à la gélatine argentique
© 1962 Yousuf Karsh



1947

  • Edwin Land met sur le marché le premier appareil photo Polaroïd, et son procédé « en une étape » qui rend possible la création d’épreuves instantanées.



1955

  • Edward Steichen organise l’exposition de photographies The Family of Man (La famille de l’homme) pour le Museum of Modern Art, à New York.



1960-1970

  • Dans les performances et en art conceptuel, les artistes commencent à utiliser la photographie comme moyen de concrétiser leurs concepts ou d’enregistrer leurs prestations.
Fin des années 1960
  • On constate un regain de popularité pour la photographie au sténopé, le cyanotype, les épreuves à la gomme bichromatée et bien d’autres formes de photographies faites « à la main ».
  • Le papier photographique RC – papier imperméabilisé par une couche de polyéthylène sur les deux côtés – remplace le papier baryté non couché dans la plupart des applications commerciales d’impression.

Manfred Buchheit
Dodd’s Lane, Torbay, Newfoundland (1981)
Collection of the artist/CMCP Education study collection
© Manfred Buchheit



1963

  • Polaroïd met sur le marché le Polacolor, destiné à la production de photographies instantanées en couleurs.



1981

  • Edward Burtynsky aborde le thème du paysage industrialisé, qui traverse son œuvre de la maturité.



1984

  • Eric Renner fonde la Pinhole Resource.

Eric Renner
John Wood à Penland
1974
épreuve à la gélatine argentique



1985

  • Le Musée canadien de la photographie contemporaine, affilié au Musée des beaux-arts du Canada, est fondé. Il a pour mandat de collectionner les meilleures œuvres documentaires et photographiques produites par des Canadiens.
  • Burtynsky crée la Toronto Image Works.
  • Renner lance le Pinhole Journal.



1990

  • Le Dycam Model 1 apparaît sur le marché. Il s’agit du tout premier appareil photo numérique destiné aux consommateurs.

Années 1990 partout dans le monde

  • La révolution numérique en photographie commence.



1991

  • Abelardo Morell commence à utiliser la camera obscura dans son œuvre.