Le rouge peut illustrer le rythme. Le rythme, c'est un cœur qui bat ou une chanson entraînante. Le rythme visuel, c'est une suite de formes agencées pour diriger le regard dans l'œuvre. Dans La roue II, Jean-Paul Riopelle crée le rythme par le mouvement en spirale. Les tons et les formes du tableau sont typiques de la gestuelle picturale spontanée chère aux Automatistes. Le regard balaie la surface plutôt que de s'attarder à un sujet central. Le rythme est présent dans la représentation ou l'abstraction, des soldats à l'attaque de Nevinson aux Viandes de caribou couvertes de mouches de Janet Kigusiuq.
Riopelle

Jean-Paul Riopelle La roue ll, 1956 © Succession de Jean Paul Riopelle / SODRAC (Montréal) 2000
Tookoome

Simon Tookoome Je pense toujours aux animaux, 1973
Chagall

Marc Chagall
La tour Eiffel, 1934 © Succession de Marc Chagall / ADAGP (Paris) / SODRAC (Montréal) 2000
Kigusiuq

Janet Kigusiuq Viande de caribou couverte de mouches, 1990
Nevinson

C. R. W. Nevinson Retour à la tranchée, 1914