Peinture canadienne des années 30

Biographie : Cecil Buller

Cecil Buller
Canada
Née Canada: Québec, Montréal, le 15 septembre 1886
Meurt Canada: Québec, Montréal, le 29 septembre 1973

Cecil Buller, Portrait de l'artiste, 1949

Formulaires biographiques



Agrandir



« Une bonne [gravure] devrait frapper le spectateur de loin » - 1963

Cecil Buller, graveuse, illustratrice, conceptrice, aquarelliste et peintre primée joue un rôle actif dans la renaissance de la gravure sur bois de bout du début du XXe siècle. Dans ses estampes, elle exploite merveilleusement les possibilités expressives de la technique par l´utilisation d´un vocabulaire décoratif et lyrique.

Elle étudie d´abord à l´Art Association of Montreal (aujourd´hui le Musée des beaux-arts) sous la direction de William Brymner. Après un séjour à la progressiste Art Students League à New York en 1910, elle se rend à Paris où elle suit des cours particuliers auprès de Maurice Denis, membre fondateur des Nabis. Elle choisit de se concentrer sur les arts graphiques et déménage à Londres en 1916 pour étudier avec le célèbre graveur britannique Noel Rooke, à la Central School of Art and Design. Elle y rencontre l´artiste américain John Murphy, son futur mari, avec qui elle s´installe à New York.

Dans cette ville, ses gravures sur bois de bout lui valent une réputation considérable. Elle produit son chef-d´œuvre, le Cantique des cantiques, un ensemble de onze gravures sur bois de bout en 1929. Elle continue de travailler dans diverses techniques, comme la lithographie, et elle commence à utiliser le corps de façon plus subjective pour exprimer ses idées sur la condition humaine. Elle rentre à Montréal en 1961, où elle vit jusqu´à sa mort, à l´âge de 87 ans.

Elle est lauréate du Pennell Prize de la Library of Congress, D.C. (1945), de l´Audubon Society Award (1947 et 1953) et du Graphic Art Award de la National Academy of Design (1949).

Galerie de l'artiste

Biographie

  • Cecil Buller